Google a plusieurs fois expliqué que la reconnaissance faciale ne serait pas intégrée dans les Google Glass, du moins pas tant que la société n’aura pas réglé tous les problèmes que cela engendre à propos de la vie privée.  Certes, mais les conditions d’utilisation de l’API des lunettes ne prohibent pas expressément de tels usages.
C’est ce qui explique la dernière création de la start-up Lambda Labs basée à San Francisco : un logiciel pour les Google Glass capable de reconnaître les visages. À l’heure actuelle, il requiert une photo qu’il faudra « taguer » afin de pouvoir le faire automatiquement sur d’autres clichés, mais une future version pourrait permettre une reconnaissance en temps réel.
Les équipes du complexe laboratoire Lambda estiment que la technologie est particulièrement intéressante pour contrôler les accès à certains lieux ou retrouver plus facilement des amis dans une  foule… grâce à l’agrégation des données de Facebook ou LinkedIn par exemple.  La chose arrivera dans quelques jours sur les éditions développeurs des lunettes.
Glasses